Redaction Web By Léa Butel

Rédaction Web by Léa Butel logo_crop

Rédactrice web freelance

Redacteur web spécialisé ou généraliste

Rédacteur web freelance spécialisé ou généraliste ?

Les vieux loups de mer le savent bien, les jeunes moussaillons le découvrent : quand on embarque pour le vaste océan de la rédaction web, la question de la spécialisation finit toujours par émerger. Faut-il naviguer vers un cap précis et s’y établir pour connaître chaque détail de la destination ? Peut-on naviguer entre différentes thématiques toute sa vie sans se fixer et vivre confortablement ? Vous vous en doutez sûrement, il s’avère très difficile de répondre à ces interrogations de manière tranchée. Voici quelques considérations pour vous aider à y voir plus clair.

La spécialisation en rédaction web : expertise et prestige

Parmi les premiers conseils donnés à votre dévouée auteure lors du lancement de son activité, la spécialisation arrivait loin devant le statut juridique ou encore la méthode de prospection. Le métier se divise en effet en deux catégories : les rédacteurs web spécialisés et les généralistes. Les premiers se consacrent à un domaine précis, plus ou moins technique comme la médecine, la finance, l’immobilier ou encore la cybersécurité, par exemple. Les seconds préfèrent « toucher à tout » et rédigent des articles sur des thèmes variés.

La spécialisation comme un aboutissement

Lorsque l’on se lance en tant que rédacteur web, on commence inévitablement par écrire pour les premiers clients acceptant de nous donner une chance. On ne choisit pas toujours ses sujets et l’on prend, de fait, ce que l’on trouve. La spécialisation peut donc venir de manière tout à fait naturelle : à force de découvrir plusieurs univers, on finit par accepter seulement les missions concernant un univers spécifique.

Les premiers pas à son compte peuvent s’avérer un peu chaotiques, l’activité peut mettre du temps à démarrer, les nouvelles obligations du travailleur indépendant demandent du temps… Ainsi, le choix de la spécialisation peut être ressenti comme un aboutissement : après avoir travaillé sur de nombreuses thématiques pour démarrer son activité, on peut sélectionner la plus intéressante et y consacrer le reste de sa carrière de rédacteur.

Un statut d’expert et une meilleure rémunération

La spécialisation constitue également, aux yeux des clients, un gage de sérieux et de qualité. En effet, on attend naturellement d’un rédacteur web spécialisé dans le BTP, par exemple, qu’il maîtrise l’ensemble des thématiques liées à la plomberie, à la menuiserie ou encore à l’électricité. Difficile de nourrir autant d’attentes envers un rédacteur généraliste. La spécialisation rassure le client et lui permet de déterminer plus rapidement si le professionnel de l’écriture peut répondre à son besoin ou pas.

Autre avantage, et non des moindres, de la spécialisation dans un domaine : la possibilité d’augmenter ses tarifs. Un rédacteur expert en finance ou en immobilier pourra, sans problème, faire monter ses prix comme il le désire, car ces secteurs font l’objet d’une très forte demande. Tout comme les médecins spécialistes affichent des honoraires plus élevés en raison de leur expertise particulière, les rédacteurs web spécialisés peuvent faire payer plus cher leur excellente maîtrise d’un sujet.

Limites de la spécialisation

La spécialisation présente donc de nombreux avantages et rassure grandement le client. Le rédacteur web peut naturellement devenir un expert dans un domaine sur lequel il apprécie particulièrement de travailler. On observe aussi le phénomène inverse, des professionnels en reconversion dans la rédaction web. Par exemple, un pharmacien devenant rédacteur web spécialisé dans la santé. Dans ce cas de figure, le statut d’expert du rédacteur ne peut être remis en question et la spécialisation constitue une excellente porte d’entrée dans la profession. Quitte à évoluer vers d’autres domaines !

Car le seul problème de la spécialisation reste son caractère « limitant ». En effet, se consacrer exclusivement à un secteur implique de renoncer à tous les autres. La passion pour un secteur peut, évidemment, suffire à bâtir une carrière, mais attention à ne pas s’ennuyer après avoir fait le tour d’un seul univers.

Rédacteur web généraliste, pour les esprits ouverts et curieux

L’image d’éternel indécis et de débutant colle à la peau des rédacteurs web qui ne se spécialisent pas. La plupart de ces professionnels choisit pourtant délibérément son statut de généraliste, pour plusieurs raisons. Dans le cas de votre chère auteure, il s’agit d’une nature curieuse qui ne peut se contenter d’explorer une seule thématique. L’intérêt premier de la profession reste sa diversité : la rédaction web s’applique à tous les secteurs d’activité. Il existe donc un océan de possibilités et de mondes à découvrir pour les rédacteurs.

Ne pas se spécialiser ne signifie donc pas « ne pas savoir choisir », mais plutôt « se montrer capable de faire face à tout nouveau besoin ». Pour rester généraliste, mieux vaut donc avoir un esprit ouvert et une bonne capacité d’adaptation. Ce choix implique également de maîtriser la recherche documentaire, de savoir où se trouvent les sources fiables pour tel ou tel sujet d’article. Un travail passionnant où l’on n’a jamais fini d’apprendre. Spécialisé ou généraliste, orientez avant tout votre carrière en fonction de ce qui vous inspire !

1 réflexion sur “Rédacteur web freelance spécialisé ou généraliste ?”

  1. Ping : Reconversion professionnelle : pourquoi sauter le pas ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.